L'argile blanche comme soin

Le 14/02/2016
L'argile blanche comme soin

L’argile blanche est un remède très important pour le naturothérapeute. Les vertus médicinales de cette roche sont exploitées depuis des millénaires. Les préparations ont changé, mais le pouvoir de guérison reste le même.

Les miracles de l’argile blanche


Le cataplasme à l’argile blanche inventé par Kneip fut très populaire en Allemagne. Ce praticien ajoutait du vinaigre à sa préparation. Pendant la Grande Guerre, on se servait encore de la kaolinite pour soigner la dysenterie. Elle assure les mêmes fonctions que le charbon actif désormais vendu sous forme de comprimé raffiné. Actuellement, les spas utilisent l’argile pour contrer le stress. En effet, elle détend toutes les tensions lorsqu’on y fait une immersion totale. Aussi surprenant que cela paraisse, les vetos utilisent la kaolinite pour traiter certaines maladies de nos animaux domestiques.

Se soigner par le kaolin


Lorsqu’on a une crise d’ulcère aiguë, d’argile peut calmer la douleur. Elle existe sous forme de poudre très fine ou de comprimé. La matière équilibre le pH puis élimine d’éventuelles proliférations de bactéries. Cette action continue dans le duodénum, l’intestin grêle et le colon. Son rôle de régulation vient à bout d’un grand nombre de maladies comme les colites intestinales, la gastro-entérite ou la colopathie. La littérature médicale rapporte une efficacité face à certaines formes de kyste lorsqu’on applique quotidiennement un épais cataplasme pendant au moins trois mois. Comme les fibres, l’argile fait un nettoyage mécanique par drainage. Par ailleurs, cette matière sera entièrement éliminée par l’organisme. Seul un minimum de sels minéraux sera retenu. 

Pour plus d'informations, consultez ce site sur le kaolin.

0 Commentaire(s) Poster un commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

5464