Chute de cheveux : la voie des médicaments

Le 05/03/2016
Chute de cheveux : la voie des médicaments

Contre la chute de cheveux, deux molécules ont fait leurs preuves. Le Minoxidil et le finastéride sont deux médicaments bien connus pour traiter les soucis capillaires. Le premier empêche les cheveux de tomber et le second favorise la repousse.

Minoxidil, une lotion contre les chutes


Avant de combattre la chute de cheveux, le minoxidil était au départ un médicament pour traiter l’hypertension. En dehors de ses effets vasodilatateurs, il a eu des effets sur la chevelure des patients. Depuis 1987, ce produit est commercialisé sous différents noms commerciaux : Alopexyl, Gerbiol, Alostil, etc. Le  minoxidil reste le principe actif dosé à moins de 5 % pour toutes les lotions. Deux applications journalières pendant 6 mois permettent d’avoir des cheveux forts. Chaque sujet peut réagir différemment face à cette lotion. Il est préférable d’utiliser le médicament après avoir consulté un dermatologue. Les risques de démangeaisons ou d’irritations peuvent survenir. Un essai sur une petite surface de peau s’impose.

Le finastéride, un comprimé pour homme uniquement


Commercialisé sous le nom commercial de Propecia, le finasteride est une molécule efficace pour faire pousser les cheveux. Il agit sur le dihydrotestosterone, une dérivée de l’hormone mâle. Ainsi, son utilisation sur une femme reste proscrite. Chez les hommes, le comprimé devient efficace après une prise régulière pendant au moins 6 mois. Pour les cas d’alopécie avancés, il faudra continuer indéfiniment le traitement. Les nouvelles pousses peuvent à nouveau chuter sans finastéride. Un homme deviendra certainement plus chevelu, mais le risque de pannes sexuel reste réel. C’est le prix à payer lorsqu’on inhibe la testostérone. Pour commander du finastéride pas cher,  Chuteducheveu.com

0 Commentaire(s) Poster un commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

1677